Fil d'actualités

GRINDR: DES DONNÉES VIH SEMÉES AUX QUATRE VENTS

Une ONG norvégienne a découvert que l’app de drague gay transmettait les statuts sérologiques déclarés par ses utilisateurs à des sociétés tierces. On va décidément de (mauvaise) surprise en (mauvaise) surprise avec Grindr. Après la révélation de la vulnérabilité...


Lire la suite

LA DEUXIÈME MORT DE «TÊTU»

Deux ans et demi après sa résurrection, le magazine gay français dépose une nouvelle fois son bilan. La relance du magazine français «Têtu» aura été éphémère. Son éditeur Idyls Media, a été placé en liquidation, a annoncé jeudi le...


Lire la suite

« Avec les femmes et les mineurs isolés, les personnes LGBT sont les migrants les plus en souffrance »

74 pays pénalisent toujours l’homosexualité et l’identité transgenre, parfois passibles de la peine de mort. Les femmes persécutées pour leur orientation sexuelle subissent plus souvent des viols ou des thérapies « de conversion » forcées, tandis que les hommes sont...


Lire la suite
012
Deux ans et demi après sa résurrection, le magazine gay français dépose une nouvelle fois son bilan.
 
 
La relance du magazine français «Têtu» aura été éphémère. Son éditeur Idyls Media, a été placé en liquidation, a annoncé jeudi le site d’information de l’application Hornet. Trois employés ont été licenciés.
 
Titre emblématique de la presse gay dans les années 1990 et 2000, «Têtu» avait été cédé par son fondateur Pierre Bergé à l’homme d’affaires Jean-Jacques Augier en 2013, mais il avait fait faillite deux ans plus tard. La marque avait été rachetée peu après par Idyls, qui avait réactivé le site Tetu.com et sorti trois numéros en kiosque.
 
«Le magazine fonctionnait bien par rapport au modèle économique, mais il y avait une difficulté à prévoir l’avenir», a confié un des anciens employés, qui espère toutefois qu’un nouveau repreneur se présentera.